Avr 4, 2011 - Blog    3 Comments

Où sont passés les tuyaux, les tuyaux…

Bonjour à vous,

Après ce week-end plomberie, j’ai une petite chanson qui me trotte dans la tête ! C’est celle-ci.

Voici la suite de vendredi !

Premier travail pose du ballon d’eau chaude, quatre petits trous dans le mur, quatre tiges filetées, deux platines de l’autre côté et serrage de tout cela avec des bons boulons.
Au passage, un grand merci à Antoine !

Et puis après, Mr le plombier, appelé Jérôme, a fait les premiers gros trous dans les murs pour passer les tuyaux justement. Ceci n’a pas été une mince affaire, car les murs font entre 60 et 80 cm de large. Mais bon, bien équipé, c’est plus facile. Enfin pour lui, car moi, avec ça machine, j’ai failli danser autour du trou à faire !

Comme en rénovation, tout se passe pas simplement, une des nourrices qui alimente les circuits à fêler. Jérôme a bien ressoudé la pièce mais rien n’y fait. Le branchement est fait en direct le temps de remplacer la nourrice par une neuve.

La cloison des WC et le mur de la salle de bain ont été plus faciles à ouvrir.

Sinon, tous les tuyaux sont tirés en provisoire : douche, lavabo, robinet de machine à laver, WC, évier. Une fois l’aménagement refait (placo pour la cuisine, et mur, sol pour la salle de bain) tout pourra être branché.

J’ai rebouché la tranchée qui était dans le garage, donc c’est comme s’il n’y avait rien eu !

L’eau chaude à été raccordée à l’ancienne tuyauterie en attendant. Comme ça, on peut quand même profiter de l’eau chaude. (En fait non, car ça ne marche pas ce matin. Il faut que je regarde les réglages du ballon.)

Bon, moi je me repose car ce week-end a été bien dur, mes muscles s’en souviendront.

Voici les photos :

3 Commentaiers

  • Salut Miguel !
    Je n’ai pas vu ta photo en Super Mario !
    @ + bon courage pour la suite des travaux.

  • Ah le Capo, quel homme… Il te reste encore beaucoup de choses à apprendre pour être à son niveau jeune padawan ;D mais beau boulot quand même !

    PS : Je le pète quand ton mur ?

    • Il faut que je cale une date, mais promis tu aura l’invite !

Laissez un commentaire !