Bonjour,

Pour faire une petite pause entre deux chantiers maison, voici la nouvelle arrivée à la maison : une Triumph 900 Sprint de 1994…

Photos de la belle (ou la bête… ) :

Elle totalise 46 milles Km au compteur, juste une fin de rodage à faire !
Quelques travaux à prévoir pour remettre tout ça au propre :
   – joints spi (point de rouille sur la fourche.)
   – nettoyage générale (rouille sur la visserie et quelques pièces métal.)
   – plaquettes de frein
   – vidange (pour être sure d’être à jour)
   – filtre à air
   -… et peut-être des surprises (un petit soucis de perte de batterie lors de l’essai, puis tout est reparti, et de même arrivé à la maison. Depuis, elle démarre au poil. A voir !)
Les pneus sont OK, ainsi que la batterie (juste changé, mais la moto n’a pas due roulé beaucoup depuis.)

Premier petites bricoles :

J’ai commencé un petit nettoyage au WD40, de la carrosserie, mécanisme d’accroche de la selle, neiman, serrures de la selle et les contacteurs visible ainsi que les fusibles.
J’ai changé les poignées avec les anciennes de la kawa que j’avais dans un placard, reréglé les commandes et poignée.
Les niveaux : huiles et liquide de refroidissement a été mis à niveau.
Nettoyage de la chaine qui était bien… (noir et toute collée ! il reste qqs points de rouille, a voir…)
J’ai essayé d’enlever les points de rouilles sur la fourche, ça part à la laine d’acier, à continuer une fois la fourche démonté pour faire les joints spi.

Premier gros travaux, les joints spi :

Avec l’aide de deux bon mécanos (et ça rigole pas je peux vous dire !), nous avons (enfin surtout eux !) suspendu la moto et démonté ce qui devait pour pouvoir avoir les fourches. Celles-ci ont été démontées, nettoyés, remontées et re-rempli d’huile, avec le changement des joints et les réglages qui vont bien…
Démontage du carénage de la tête de fourche :

La moto a été accroché pour enlever la fourche (testé et validé par Maël !) :

Les fourches démontées, ouvertes pour nettoyage et changement des joints… :

L’établi de fortune, car il y a besoin de place :

Les ouvriers en sueur (désolé mesdames ils se sont rhabillé quand ils ont vu l’appareil photos !)  :

Le tout a été remonté, et après essai, plus de fuite, de tube de fourche bien propre et plus agréable à la conduite.

Second petit travaux :

La vidange avait été faite, mais par mesure de sécurité, vidange et changement de filtre à huile. Rien de bien sorcier mais des petites subtilités à savoir (Merci à Marc pour les bons conseils.)
Puis, comme l’échappement et les collecteurs ont due être démonté pour faire la vidange, j’en ai profité pour remettre le tout bien propre avant de remonter. Et aussi de changer mes plaquettes de freins arrière. Ça c’est fait !
Les plaquettes de frein arrière en cours de changement :
Nettoyage du dessous de la moto et surprise, un boulon de cassé :
Le cassé à droite et le remplaçant à gauche (merci Vincent) :
Nettoyage du collecteur d’échappement :
Et une fois remonté :
J’ai réussi à trouver une bulle d’occasion, car celle sur la moto était cassée, j’ai fait affaire et reçu la pièce, elle a été aussitôt mise en place :
Voilà l’état de la moto à l’heure actuelle :
 
Y a encore de quoi faire, mais elle plus propre ainsi et roulante en toute sécurité.
Un grand MERCI à mes mécanos qui gràce à eux tout ceci a été beaucoup plus vite !!! Merci bien et à charge de revanche…
Bye