Nov 7, 2011 - Blog    1 Comment

Coupe légionnaire !

Bonjour à vous,

J’espère que la vie se déroule comme un long fleuve tranquille pour vous ?

Nous sommes en vacances cette semaine, on va donc se mettre à plein temps à l’œuvre, afin d’avancer le chantier. Au programme, ouverture de la porte de service, allant vers le jardin. Et après on verra, on n’a qu’une semaine, et elle va pas être assez longue !

Premier jour des vacances, nous avons eu le coup de main de beau papa, venu avec son taille-haie. Car la haie de devant commençait à empiéter sur le trottoir.

Vous voyez un peu l’excroissance de  la haie sur le trottoir !

Début de la taille. Et ça taille sec !

Ça coupe au court.

Maintenant, on voit le trottoir !

Voilà le technicien et son chantier !

Une vrai coupe légionnaire : court sur les cotés, et ras sur le dessus !

Une matinée bien exploitée. Pour l’après-midi, suite de ce que j’avais commencé en attendant le maître coupe-coupe. Nous avons creusé le jardin, le long du mur extérieur, en face de la future porte (ce serait mieux ! 😉 ). Cette fameuse porte que j’ai commencé, du côté intérieur, depuis quelques semaines. Voir cet article => <=.

Les plantes ont été enlevées par madame, samedi dernier, ainsi, le chantier était fin prêt !

Nous avons creusé un peu. (Enfin, surtout Marc !)

Pour vous dire !

Et moi, pendant ce temps là, j’en ai profité pour enlever les tuiles qui seront au dessus de la porte, afin de pouvoir finir d’ouvrir le mur.

Les tuiles sont enlevées et mises de côté. Afin de les reposer en attendant demain.

Un coup (ou plusieurs) de burineur pour détruire le ciment qui tenait les tuiles scellées au mur et les pierres du haut du mur.

J’ai posé un planche pour supporter les tuiles, et reposé tout ce petit monde. Au cas où il pleuvrait !

Voilà le résultat pour ce soir :

Le trou est assez profond pour pouvoir ouvrir le mur. Donc, demain, ouverture du mur, et reconstruction des côtés (appelé « Jambages ») afin de pouvoir poser une poutre soutenant les tuiles, et poser la porte.

Un grand grand merci à beau papa, surtout à ses petits muscles qui semblent lui en vouloir et le faire un peu souffrir ce soir ! Il faudrait manger un peu de riz, bien chaud. (si possible)

Bye Bye

 

Nov 7, 2011 - Blog    1 Comment

Ca gratte un peu quand même ! (Suite)

Bonjour,

Voici la suite de l’isolation du bureau, ça gratte toujours autant !

Fin de la première couche :

C’est pas la partie la plus accessible !

J’en ai chié !!! ça se voit même pas !

J’ai agrafé certaines bandes car elles ne tenaient pas toutes seules.

 

La première couche est posée, j’ai donc attaqué la seconde. C’est de la laine de verre de 20 cm d’épaisseur. Les rouleaux font 1,20m de large sur 4,5m de long. Pour éviter les déperditions de chaleur, on va les poser comme ça, sans découpe. Et oui, pourquoi faire simple quand … La pose n’a pas été simple et assez physique.

Voilà les photos :

Pose de la première bande, au plus bas.

La laine de verre est embrochée sur les suspentes.

Puis, les fourrures viennent supporter tout cela en se clipsant sur les suspentes.



Voilà ce que ça donne pour la première partie.

Même méthode pour la suite, sauf que la pose se passe quelques centimètres plus haut.

Non non, la photo est dans le bon sens ! certains recoins n’étaient pas très accessibles.

Toujours plus haut.

Une photo du chantier « isolation » terminé sera ajouté plus tard.

Bye Bye

Oct 31, 2011 - Blog    3 Comments

Ca gratte un peu quand même !

Bonjour,

Après le week-end dernier où l’on a fait quelques emplettes maintenant, il faut tout installer ! J’ai commencé à poser les suspentes dans la semaine, et nous avons commencé à mettre la première couche d’isolant. Voilà la suite en images :

Pose des premières suspentes.

 

Tirage des cordeaux pour aligner les suspentes sur la longueur.

 

Découpe des rouleaux.

 

Pose des premiers panneaux de la première couche d’isolant.

 

Un peu plus tard.

 

Encore un peu plus tard.

 

Même méthode pour la suite.

 

Encore plus haut !

 

Voilou pour le moment.


Il y a la moitié de la première couche de posée, plus que… le reste. Quelques fils électrique à modifier et déplacer, deuxième couche d’isolant, les fourrures…et le placo (peut-être plus tard, il y a la porte à finir avant !)

Bye bye

Oct 26, 2011 - Blog    No Comments

Fenêtre sur le toit !

Bonjour à vous,

Le bloggeur est en retard; et oui, il travaille dur le soir pour faire avancer les travaux et du coup, pas le temps d’écrire les articles !

Le vendredi soir, j’ai continué ceci => ici <=

Et voici un aperçu du travail du week-end dernier, je dis aperçu car il y a des choses que nous ne pouvons pas montrer. Non, rien de cochon bande de perv… nous avons fait quelques magasins (de bricolage bien sûr !) et nous n’avons pas pris de photos de ces merveilleux moments (entourés de citadins pas plus dégourdis qu’un manchot avec un œuf !!!) Enfin, ce fut un dur moment à passer.

Donc quelques achats pour pouvoir isoler (isolants, fourrures, suspentes…) la partie futur bureau. Madame aime tellement la lumière qu’apporte un Velux dans une pièce, qu’elle a voulu que l’on en achète un pour le futur bureau. Voilà pour le samedi, et maintenant le dimanche !

Et bien, en possession d’un Velux tout neuf et d’une journée ensoleillée, qu’ai-je fait selon vous ?

Et oui, j’ai installé un Velux !!! (je suis sûr que vous avez triché à moins que ce ne soient mes indices qui étaient trop précis ?)

Voilà les photos (c’est mieux qu’un long discours !) :

J’ai découvert la toiture pour voir où découper et poser le Velux

On voit à peu près où ça va tomber, et il faut se caler avec les chevrons maintenant.

Il ne tombe pas dans l’alignement de l’autre, et ben non, les chevrons sont décalés, donc obligé de décaler le Velux

Voilà se que ça donne de dessous.

Fin de la découpe du chevron central (qui gène) et suppression de celui-ci

J’ai refait une partie des chevrons (appelés chevrettes), en bas et en haut.

Le Velux a été posé, j’ai donc remis les tuiles du bas après quelques découpes.

J’ai posé l’habillage du Velux et remis la suite des tuiles autour.

Et redécoupe pour les tuiles du dessus.

Une fois l’extérieur fait, on a pu remettre la fenêtre sur le cadre.

Et faire les tests d’ouverture. Comme vous pouvez le voir, il n’y en a qu’un qui bosse !

Et là, le drame, la fenêtre ne s’ouvrait pas. Un petit problème technique, un cache d’habillage était tordu et empêchait l’ouverture. Ce petit problème a vite été réglé.

Voilà le résultat :

Et le store fonctionne aussi (mais il est inaccessible pour le moment, perché à 3 mètres de haut)

Un petit coup de nettoyage !

Et rangement des outils.

 

Voilou pour le week-end dernier !

Bye bye

 

Oct 17, 2011 - Blog    6 Comments

Une porte sur le monde ! (bientôt) (MàJ)

Voir la MàJ du 26/10/2011

Bonjour,

J’espère que le week-end a été bon ?

Je suppose que ça a été comme nous, il a été trop court, comme toujours !

Après avoir creusé, remué de la terre…je fais une petite pause, je change de sport ! je commence à creuser … les murs ! Pourquoi les murs me direz-vous ? Pour ouvrir une porte, pardi !

Et oui, on dit creuser aussi, car les murs ont été fait avec de la terre entre chaque montage de pierre.

Comme la configuration de la salle de bain va changer, la porte qui mène à l’extérieur va se transformer en fenêtre. Donc, l’accès au jardin se fera par une porte qui se trouvera au bout du couloir (logique ! non ?).

Alors, j’ai commencé par tracer l’emplacement de la porte et à ouvrir le mur, du côté intérieur.

Voici les photos du début (fait le vendredi soir) :

Les premiers rangs enlevés, les plus durs (peut-être !)

Voilà pour le moment !

Et le samedi, vu le beau temps, j’en ai profité pour poser le second velux, côté chambre.

Ainsi, la lumière rentre et la pièce est beaucoup plus agréable !

Début des hostilités, découverture de la toiture :

J’ai enlevé toutes les tuiles du futur emplacement du Velux.

Et dessous, dépose du placo.

Dépose de l’isolant

Et l’on découvre la charpente qu’il va falloir découper (hmmm!)

Voici la volige découpée, le chevron va bientôt disparaitre !

Voilà ! sans le chevron…

Renfort de chevron, en bas…

et en haut !

Et celui du coté !

Test de la pose du cadre : mauvaise surprise !!!

 

Pour l’anecdote du bricoleur ! Et oui, au moment de la pose, celui-ci tombait mal entre les tuiles, donc il était impossible à poser comme cela. J’ai donc agrandi l’ouverture pour décaler la pose du velux vers la gauche, et déplacé le chevron de l’autre coté. Évidemment, cela n’était pas prévu et le stress commençait à monter car les minutes avançaient !

Enfin, après cela tout est rentré dans l’ordre.

Voilà l’affaire posé.

J’ai découpé et reposé les tuiles autour.

Et le rehabillage de placo à l’intérieur, pour isoler des courants d’air.

Voilà ce que ça donne !

Une bonne chose de faite !

Ça change la pièce, plus lumineuse et la chaleur va rentrer un peu avec le soleil !

Et le dimanche a été détente, on a été faire une randonnée en attelage. Le compte rendu est par ici.

Biz à vous, et bonne semaine.

MàJ du 26/10/2011 :  

J’ai continué à ouvrir le mur, seulement du côté intérieur pour le moment. A voir, les dernières photos :