Sep 11, 2011 - Blog    1 Comment

Et la lumière fut !

Bonjour à vous,

Pour certains, la grasse mat’ doit se terminer pendant que d’autres font le tour de la Gaspésie en moto !

Pour moi aujourd’hui c’est repos, la journée d’hier a été longue et intense pour mes petits muscles ! 🙂

J’avais prévu de monter quelques parpaings pour mettre une fenêtre à la place de la porte du bureau, donnant sur l’extérieur. Mais ma petite tête de linotte n’avait pas calculé qu’il fallait faire une dalle de béton pour monter les parpaings. Donc, la dalle a été faite vendredi soir, et j’ai décidé d’installer un des deux Vélux samedi.

Sur le papier, c’est toujours très simple, sur le tas, ça ne se passe jamais comme prévu !

Donc, il ne faut pas perdre de temps pour chaque étape, car il faut que se soit terminé le soir et sans fuite si possible.

J’ai donc commencé à enlever le placo, l’isolant (laine de verre), à découvrir les tuiles du toit (fraichement poser), pour pouvoir faire une ouverture.

Voilà les plaques de placo enlevées :

La laine de verre déposée :

Une fois les tuiles enlevées, j’ai pu faire la première découpe (volige) :

Puis, j’ai coupé le chevron du milieu, et le reste de la volige, afin d’avoir l’ouverture complète :

J’ai rajouté des chevrons en bas et en haut de l’ouverture, pour consolider la charpente :

Et un chevron sur le côté, pour que l’ouverture soit renforcée de chaque côté :

(et un essai de pose du cadre pour voir les espacements nécessaire.)

Pose de la fenêtre, pour voir si tout est d’équerre et si la fenêtre s’ouvre correctement :

Ça marche !

J’ai tout fixé solidement, posé toutes les pièces sur le cadre du Velux, servant à le rendre imperméable par rapport à la charpente.

A l’extérieur, j’ai reposé les tuiles autour de la fenêtre de toit. En faisant les découpes nécessaire afin que les écoulements d’eau tombent dans les rigoles et les tuiles courantes.

Et à l’intérieur, j’ai redécoupé le placo que j’ai reposé après avoir remis l’isolant.

Il restera les finitions de placo, pour que cela soit propre. C’est prévu, mais je voulais voir s’il y avait des fuites avant. Test OK, il a plu cette nuit, et pas une goutte d’eau dans la maison !

Cela nous donne un puits de lumière pour la cuisine, c’est pas autant qu’on l’avait espéré, mais c’est déjà ça !

 

Voilou pour ce week-end.

Bonne fin de week-end à vous !

Août 21, 2011 - Blog    7 Comments

Question couleur !

Bonsoir,

Petit compte rendu du week-end, qui a été light à cause de cette chaleur étouffante.

Et, je vous demanderais votre avis sur une couleur ??? Ah, suspens, voir à la fin du compte rendu !!!

J’ai commencé le week-end, vendredi soir, par abattre un pommier (un petit !), car il gênait pour faire demi-tour avec les voitures. Comme il n’a donné que deux pommes et qu’il était malade. J’ai abrégé ses souffrances. (Désolé, j’ai pas fait de photos !)

Et le samedi, après une grasse mat’, j’ai commencé à sceller les tuiles côté rue. La mauvaise surprise, c’est que je pensais cimenter les couvrantes mais les courantes étaient bancales. J’ai donc du tout refaire. Vers midi, j’ai arrêté car la chaleur était intenable.

L’après-midi a été calme, j’ai nettoyé les fenêtres, en enlevant la mousse polyuréthane qui était collé dessus. J’ai plus qu’a faire mes joints à la chaux maintenant et ce sera fini pour les ouvertures. Et j’ai écrit l’article sur le changement de toiture, ce qui m’a bien occupé quand même, puis repos.

Sinon, on a profité de mon cadeau d’anniversaire, une machine à faire des bulles, non pas une baignoire à remous ! par ce temps, vous êtes pas bien de penser à ça ! C’est une SodaStream, qui ajoute des bulles dans une bouteille, où l’on peut rajouter des sirops (citron, cola, orange…) Avec cette chaleur, ça fait du bien.

Voilà la bête, les sirops et la carafe…

Et, vu que mon super écran cathodique commençait à rendre l’âme, et qu’il sifflait aigu quand il affichait une page sombre. J’ai décidé, sur un coup de tête, de le changer. Par un nouveau un peu plus économique en place :

Allez c’est bon pour les nouvelles neuves. Et pour les impatients, voilà ma question pour connaître votre avis. Les volets sont en cours de fabrication, par le père et Dédé. Un grand merci à eux au passage. Maintenant, il faut choisir une couleur.

Les volets sont gris actuellement :

J’ai fait plusieurs simulation, voilà les images :

Bleu Clair Bleu Foncé
Bordeaux Rouge
Marron (Comme les ouvertures) Vert clair
Vert Foncé ++ Vert Foncé

Et le questionnaire, merci d’avance de vos réponses :

[poll id= »1″]

Bonne fin de week-end à vous et bonne semaine.

Bye

Août 20, 2011 - Blog    2 Comments

Tropico

Quand c’est trop, c’est tropico ! 😉

Fait trop chaud pour travailler, alors on se met au frais et on écrit un article sur le blog !

Plus de 34°C dehors, 24°C à l’intérieur, j’ai choisi !

Voici le compte rendu du changement de toiture : (assoyez vous, c’est long ! )

Les tuiles étaient assez abîmées, certaines étaient toutes effritées, trouées, ou coupées en deux… il était temps de faire quelque chose.

Souvenez vous, j’avais posté un article quand j’ai rapatrié les dernières tuiles. Voir cet >article<.

Quand je suis arrivé, la toiture était ainsi :

On ne voit pas trop mais la plupart ont bien vécu.

(J’en avais déjà remplacé, voir les trois premiers rangs de gauche, et je réutilisais les meilleures tuiles pour remettre à la place d’autres en plus mauvais état. C’est dans l’article Vacances et ça avance !)

Les gouttières avaient été ajoutées aussi, il y a quelques temps, c’est dans l’article « Nouvelles Fraiches ! »

A quand le début de cet article, y en a marre des rappels !!! De suite, bande d’impatients !

Alors le début a été de sceller les tuiles du bord :

(Sidji n’a pas pu aidé, non elle n’a pas peur de la hauteur, c’est qu’elle ne sait pas monter à l’échelle ! 🙂 )

(Un petit coup de main de mon papa)

Le premier lundi, j’attaque par le plus gros que j’avais prévu, la toiture. Les bords étant scellés, j’ai donc commencé à monter les tuiles. Un grand merci à Franck et Mathieu, des artisans électriciens, qui m’ont prêtés ce monte charge. Ça m’a bien aidé, et je pense que j’ai gagné un temps précieux ! (Même si j’ai galéré pour le montage ! mais j’ai réussi !!!)

Voilà ce que j’ai pu faire le premier jour :

Montage de l’engin.

Les premiers mètres² découvert

Les premiers chargements descendus

Une fois les neuves remises, on continue plus haut…

Voilà le résultat en fin de journée : (après trois litres d’eau absorbés et transpirés !)

On voit bien la différence !

Reprise le mercredi avec le père, ça ma permis de rester là haut, mon père chargeait et déchargeait le monte charge. Ça a été physique pour tous les deux quand même.

Voici quelques photos :

Même méthode, découvrir, recouvrir…avec un petit nettoyage entre les deux.

J’ai passé l’aspirateur sur les courantes car il y avait plein de déchets des anciennes tuiles.)

Voici une suite de photos résumant bien ce qui a été fait…

etc…

On a fait des petites pauses aussi :

Avec chacun son biberon !

Pour préparer le lendemain, on a démonté le monte charge pour le remonter plus loin et plus haut…

On a remis ça le lendemain :

En fait, c’était pour emmener de l’autre côté du toit, côté rue :

Début de l’autre côté donc :

Mon père continuait les tours et les tas s’inversaient…

Un peu plus tard.

Encore un peu plus tard…

La partie du garage étant plus récente, les tuiles sont en meilleur état. Je voulais les changer aussi mais les courantes sont différentes et je n’en avais pas assez de plates pour tout couvrir. Nous avons donc laissé les anciennes. J’ai juste remanié (surtout remonté les  descendues) quelques tuiles.

Une petit vue d’ensemble :

Côté rue

Côté jardin

Je suis bien content que ce soit fait, ça n’a pas été de tout repos, et c’est bon pour quelques années j’espère !

Bye bye

PS : encore un grand merci à tous ceux qui m’ont aidé.

Pour toutes les photos, voici l’album :

Toiture



Août 10, 2011 - Blog    No Comments

Fenêtre sur le monde !

Bonjour à vous,

Je sais que certains sont en vacances, profitez en bien, ça passe trop vite !

Un autre article sur une des journées de vacances à bricoler, c’était le jeudi 4 aout, le temps n’était toujours pas de la partie, (je suis mauvaise langue, le matin, il a fait beau et on a pu ajouter quelques tuiles neuves sur la toiture), on s’est donc attaqué à la fenêtre de la chambre l’après-midi. Le matos était à la maison depuis quelques temps, mais je n’arrivais pas a trouver le temps de m’y mettre.

Voilà l’ancienne fenêtre (simple vitrage, elle était entouré de plâtre et d’une petite planche repeinte à l’extérieur, autant dire que l’isolation n’existait pas!) :

(je sais c’est une ancienne photo, mais j’avais oublié l’appareil photo au début des hostilités !)

Première chose, tout démonter, sans trop faire de casse quand même car il y en a une autre à mettre à la place. Tout le plâtre qui entourait la fenêtre a été cassé, on y a découvert une brique. Et le cadre est venu par la suite en coupant les pattes qui étaient scellées dans le mur.

Démolition :

Voilà l’ouverture nue :

Tentative de pose de la fenêtre :

On l’a mise, enlevée, remise… quelques fois !

J’avais pourtant pris les dimensions, mais comme en rénovation, rien ne va normalement, la fenêtre ne passait pas (pas de beaucoup mais bon). En fait, il y a le palastre qui empêchait l’ouverture de la fenêtre (c’est ballot pour un fenêtre !).

Comme le haut ne pouvait être remonté, et bien il fallait creuser en bas. On s’est donc mis à essayer de creuser au burin, mais c’était un peu dur, et surtout trop lent ! Voilà la bonne idée que j’ai, on va se faire ça au laminaire! Euhhh comment dire, vu avez du voir cet article. La poussière n’était pas trop possible, la fenêtre donne directement dans la chambre, on a donc vite arrêté cette méthode, sinon, madame m’aurait étranglé !!!

On s’est rabattu sur la méthode du burin électrique, qui a été favorable. La pierre de seuil de la fenêtre a été creusée de 1 cm sur la largeur, afin de pouvoir passer la fenêtre.

Désolé la photo n’est pas trop clair !

Une fois cela fait, on a pu disposer la fenêtre et poser les pattes d’attaches.

Puis, un petit coup de mousse expansive et hop, une fenêtre isolée comme il faut.

Voilà :

J’ai plus qu’à faire les finitions de placo et de la chaux pour l’extérieur.

Une bonne chose de faite, mais il en reste…;-)

Biz à vous

PS : J’ai malheureusement pris un an aujourd’hui. Merci a tout ceux qui me l’on souhaité…

 

Août 5, 2011 - Blog    Commentaires fermés sur Tu nous bouches la vue !

Tu nous bouches la vue !

Bonjour,

En cette belle journée de mardi du 02 aout, et ce temps de chien, pas la peine de vouloir monter sur le toit. Donc, on oubli le changement des tuiles. Changement de programme, je me suis donc attaqué à la cloison de l’escalier. Pour agrandir la pièce, d’une part, et surtout faire un puits de lumière (enfin quand le velux sera posé !), l’idée est de supprimer la cloison renfermant l’escalier.

Voici comment c’était au départ :

Une grosse cloison en aggloméré, repeinte en blanc. C’était pas terrible, et donc ça a sauté !

Début, déménagement des meubles qui bouchent l’espace de travail :

Ensuite, j’ai enlevé tous les anciens fils électrique qui ne servaient plus, supprimé la porte « strapentin » qui était à l’entrée de l’escalier (le plastique qui est début), et j’ai déplacé les interrupteurs qui étaient sur la cloison :

Et j’ai pu attaquer la découpe :

Une fois celle-ci faite, ne croyez pas que c’est tombé comme ça !

J’ai bataillé avec des pointes grosses comme mon petit doigt, qui tenaienit la paroi sur certains points.

Voilà cette cloison au sol :

C’est pas fini, j’ai déporté la porte, sur le mur, un mètre plus loin. Là aussi, ça a été difficile. Le cadre était bien arrimé !

Une fois démonté, petit nettoyage, et remontage + fixation sur le mur.

J’ai remis les interrupteurs et fixé les gaines pour que ce soit plus propre en attendant le placo. Voilà le résultat temporaire :

Ca nous fais un peu bizarre, mais on s’habituera vite !

Ce petit bout de moquette tombante comme les oreilles d’un cocker a sont style, mais pas pour chez nous. Ma petite maman, s’en ai occupé, et a supprimé cette déco.

Voilà pour le moment.

Bye

PS : l’article sur la toiture est toujours en fignolage, mais la toiture, elle, est bien fini. Un gros morceau, qui a été physique.